Bordeaux : 05 33 05 25 42

Lyon : 04 37 23 07 87

Paris : 09 52 08 64 69 

Toulouse : 05 61 22 66 07 

Fiche de grammaire espagnol : l’article

Trouvez votre formation et réalisez vos projets professionnels les plus ambitieux

Bordeaux – Lyon – Paris – Toulouse

Formation professionnelle en espagnol avec votre CPF ou dossier Pôle Emploi

FormaPro Langues

FormaPro Langues, expert dans la formation professionnelle en espagnol, prépare et forme les salariés des plus grandes entreprises françaises et internationales.

Formations en espagnol

Formations professionnelles en espagnol

Personne n’ignore le poids que représente aujourd’hui l’Espagne et les pays d’Amérique latine dans les relations commerciales qu’ils entretiennent avec la France et les grandes entreprises françaises.

L’apprentissage de l’espagnol professionnel est donc devenu un atout majeur sur un marché en forte croissance économique. Mais, parler espagnol peut également constituer une source d’épanouissement et de développement personnel.

En savoir plus sur nos formations professionnelles en espagnol

L’article

Si nous comparons ces deux exemples : Traéme el periódico de hoy et traéme un periódico de hoy, nous voyons clairement que dans le premier cas, il est fait référence á un journal connu, précis, alors que dans le deuxième cas, il s’agit de n’importe quel journal publié ce jour.
El est un article défini (definido o determinado), un, un article indéfini (indeterminado).

1. L’article défini

Les formes en sont : la, los, las, qui sont en concordance en genre et nombre avec les substantifs.
Il existe une forme neutre lo que l’on emploie devant les adjectifs et les participes, dans le sens de ce qui, lo prohibido, ce qui est interdit, lo triste, ce qu’il y a de triste, lo mejor, ce qu’il y a de mieux.

a. On utilise la forme el, à la place de la forme la, devant tout substantif féminin commençant par un a accentué ou par ha accentué également. II est faux de dire que el est l’article masculin, iI s’agit bien de l’article féminin, résultat phonétique de l’ancien ela employé en pareilles conditions ela agua.
Devant les noms de lettres, on conserve la, la hache muda, la a, ainsi que devant les noms propres, la Ángela.
De même le la est conservé devant un adjectif : la alta montaña, la hábil doncella.

b. Contraction

II y a contraction entre les prépositions de et a avec l’article défini masculin : del, al :

  • Hablar al maestro
  • Dejarlo al azar
  • La receta del médico
  • El calor del verano

c. En ce qui concerne les noms propres et les noms de ville, l’usage est très fluctuant.

d. Avec les noms de pays

L’espagnol n’emploie pas l’article défini devant les noms de pays ou de régions : Holanda, Francia, Andalucía, Aragón.
De plus en plus, l’espagnol tend á éliminer l’article qui précédait un certain nombre de noms géographiques indéterminés : el Perú, la Argentina, la China, los Países Bajos, el Luxemburgo, el Ecuador, el Salvador, el Uruguay, el Rosellón, el África, el Brasil, el Japón, la India.
Par contre l’article est obligatoire si l’on fait référence á une période spécifique, déterminée, d’un pays, d’une région :

  • La España de Cervantes
  • La Andalucía pobre
  • La Italia del Sur

2. L’article indéfini

Les formes sont les suivantes : un, una, unos, unas.

a. Le pluriel

Il faut nuancer avant de dire que le des Français ne se traduit pas en espagnol.
Certes, on traduira « j’ai acheté des livres » par « compré libros » mais on pourrait aussi dire « compré unos libros ». Dans le premier cas, l’achat de livres reste très vague alors que dans le deuxième cas, il est quantifiable et moins approximatif.
Voici une série d’exemples qui aident à comprendre l’emploi de cet indéfini pluriel :

  • Eva Perón acostumbraba comprar zapatos a miles
  • Tienes unos zapatos preciosos
  • Hablaba con campesinos
  • Unos campesinos hacían la siembra
  • Tiene amigas
  • Tienes unas amigas encantadoras

b. Apocope

L’article uno s’apocope en un devant un substantif masculin.

  • Un libro, un sello

L’article féminin una devient un devant des substantifs féminins commençant par a ou ha accentués :

  • Un alma, un ama, un ave, un águila, un haya (un hétre)

c. Le partitif

Les formes françaises du, de la n’ont pas leur équivalent en espagnol.

  • J’ai acheté du pain : compré pan
  • II me faut de la farine : necesito harina
  • Bois de l’eau : bebe agua

d. Omission

Devant les déterminatifs tal, igual, semejante, otro, tanto, cierto, cualquiera, medio, placés devant un substantif, l’article indéfini est inutile car l’indétermination deviendrait redondante.

  • Cierta cosa : une certaine chose.
  • Otro libro : un autre livre.
  • En semejante caso : dans un pareil cas.
  • Cualquier día, volveremos a verlo : un de ces jours, nous le reverrons.
  • En tal situación, no sé lo que habría hecho : dans une pareille situation, je ne sais pas ce que j’aurais falt.
  • Vuelvo dentro de media hora : je reviens dans une demi-heure.