Bordeaux : 05 33 05 25 42

Lyon : 04 37 23 07 87

Paris : 09 52 08 64 69 

Toulouse : 05 61 22 66 07 

Fiche de grammaire espagnol : singulier et pluriel

Trouvez votre formation et réalisez vos projets professionnels les plus ambitieux

Bordeaux – Lyon – Paris – Toulouse

Formation professionnelle en espagnol avec votre CPF ou dossier Pôle Emploi

FormaPro Langues

FormaPro Langues, expert dans la formation professionnelle en espagnol, prépare et forme les salariés des plus grandes entreprises françaises et internationales.

Formations en espagnol

Formations professionnelles en espagnol

Personne n’ignore le poids que représente aujourd’hui l’Espagne et les pays d’Amérique latine dans les relations commerciales qu’ils entretiennent avec la France et les grandes entreprises françaises.

L’apprentissage de l’espagnol professionnel est donc devenu un atout majeur sur un marché en forte croissance économique. Mais, parler espagnol peut également constituer une source d’épanouissement et de développement personnel.

En savoir plus sur nos formations professionnelles en espagnol

Singulier et pluriel

1. En ce qui concerne les substantifs, la formation du pluriel obéit à des lois relativement simples.

a. Lorsqu’un substantif se termine par une voyelle non accentuée ou par un e accentué, iI suffit d’ajouter un s à la forme du singulier :

  • mesa, mesas
  • gato, gatos
  • letra, letras
  • café, cafés
  • corsé, corsés

b. Quand le mot singulier a pour terminaison une consonne ou une voyelle accentuée, le pluriel se forme en ajoutant es :

  • razón, razones
  • verdad, verdades
  • tos, toses
  • jabalí (sanglier), jabalíes
  • bisturí, bisturíes

On rencontre des exceptions dont les plus importantes sont :

  • papó, mamó, sofá, esquí qui forme leur pluriel en obéissant à la première règle.

Attention aux modifications orthographiques :

  • il y a lieu de remplacer le z par un c : la voz, las voces, el pez, los peces.
  • l’accent tonique n’est pas écrit au pluriel : la nación, las naciones.
  • le mot régimen voit un déplacement d’accent los regímenes alors que celui
  • de carácter disparait caracteres.

c. II n’y a pas de modification entre le singulier et le pluriel, lorsque le singulier est en s :

  • la dosis, las dosis
  • el éxtasis, los éxtasis
  • la crisis, las crisis
  • el martes, los martes
  • Carlos, los Carlos

2. Exceptions

a. Certains noms ne s’emploient que dans leur forme plurielle : los enseres (les effets, les outils, les ustensiles), los añicos (les miettes, les morceaux), los víveres (les vivres), las gafas (les lunettes), maitines (les matines), las nupcias (les noces, le mariage), las tijeras (les ciseaux), las tenazas (les tenailles), las enaguas (le jupon), los calzoncillos (le caleçon).

De nombreux mots français sont au pluriel quand, en espagnol, ils sont au singulier :

  • les échecs, el ajedrez
  • les archives, el archivo
  • les ossements, la osamenta
  • les gens, la gente
  • les ordures, la basura
  • les enchères, la subasta
  • les semailles, la siembra

b. De la même manière, certains substantifs manquent de pluriel pour de simples raisons de sens :

  • la fe (la foi), el cobre (le cuivre)

c. Certains substantifs ont la même forme au singulier et au pluriel :

  • ultimátum, superávit (l’excédent, les bénéfices), déficit

d. La formation du pluriel des noms d’origine étrangère obéit aux recommandations de la Real Academia, recommandations souvent négligées dans la langue quotidienne ou par la presse :

  • un álbum, álbumes
  • el frac, los fraques
  • el lord, los lores
  • el club, los clubs
  • un complot, complots
  • el bloc, los blocs
  • el ticket, los tickets
  • el bar, los bares
  • el gol, los goles

3. Particularités

La langue espagnole emploie le pluriel masculin pour marquer un rang social, une dignité, un lien de parenté. II faut alors veiller à la traduction dans la version :

  • los padres = el padre + la madre
  • los hermanos = el (los) hermano(s) + la (las) hermana(s)
  • los señores = el señor + la señora
  • los marqueses = el marqués + la marquesa
  • los tíos = el tío + la tía
  • los Reyes = el Rey + la Reina

4. Le pluriel des noms composés

a. Quand entre un verbe dans la composition de ces mots, ceux-ci sont invariables :

  • el sacacorchos (le tire-bouchon), los sacacorchos
  • el mondadientes (le cure-dent), los mondadientes
  • el hazmerreír (le bouffon), los hazmerreír

Mais : los vaivenes, los pésames (les condoléances)

b. Si le mot composé est constitué de deux termes variables (substantifs ou adjectifs), seul le second prend la marque du pluriel :

  • la telaraña, las telarañas
  • el claroscuro, los claroscuros

Les deux termes peuvent prendre la marque du pluriel :

  • la casamata (la casemate), las casasmatas
  • el ricohombre, el gentilhombre (le gentilhomme), los ricoshombres, los gentileshombres

Attention au pluriel de cualquiera (quelconque) et de quienquiera (quiconque) qui donne : cualesquiera, quienesquiera.